Aller au contenu


Photo

Agriculture biologique : mythes et réalités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 12 July 2015 - 15:21

Bonjour à tous,

Je lance ici les discussions sur les mythes et la réalité autour du bio, afin de canaliser les discussions qui s'éparpillent sur le sujet sur le site SCMB.
Comme toujours, merci de conserver les échanges constructifs et basés sur des faits, dans le respect de chacun.

Je commence par une réponse à ce commentaire sur l'anecdote "L'étude qui vous explique que le chocolat fait maigrir".

 

Merci pour ton commentaire, intéressant, j'avais déjà lu pas mal d'articles/ info à ce sujet.

En fait, le conventionnel n'est pas le naturel.

C'est sur ce créneau que certains se battent.


Je ne parle pas de toi en particulier, mais je pense qu’il y a souvent une vision fantasmée du bio et de l’agriculture conventionnelle.

Cela fait 10.000 ans que l'agriculture existe : tout ce que tu manges est issu de milliers d'années de sélection et de croisement de récoltes par l'Homme. Bien avant l'apparition du bio, les agriculteurs ont pratiqué la sélection d'espèces adaptées au milieu, la rotation des récoltes, etc.

C'est encore pratiqué aujourd'hui. C'est cette agriculture communément pratiquée, qui a sans cesse évolué dans ses pratiques, et évolue toujours : organisation des cultures, enrichissement des sols, mécanisation des opérations auparavant pénibles, augmentation des rendements par différents moyens, pour nourrir une population toujours plus dense et citadine, etc.

Du coup, je ne suis pas sûr de ce que tu appelles agriculture "naturelle" ? Pour moi, le terme "naturel" ne veut pas dire grand chose dans ce cadre, le bio n'est pas plus "naturel" que l'agriculture conventionnelle : le bio ne respecte pas plus la rotation des variétés, le bio utilise aussi des pesticides, bien que qualifiés de “biologiques” :

- des pesticides microbiens, comme la bactérie produisant la toxine Bt dont la production est aussi intégrée dans certains OGM, mais aussi des champignons, des virus, etc.
- des pesticides biochiomiques comme les phéromones ou les extraits de plantes.

D’autres substances sont aussi utilisées pour enrichir les sols ou modifier le PH, comme les sulfates (aluminium, fer, magnésium, etc.). Chacun de ces produits, bien qu’ils soient permis par l’agriculture biologique ont aussi, comme toute substance active, leur seuil de toxicité, et se retrouvent sur les fruits et légumes que nous mangeons. Tout comme les produits de l'agriculture conventionnelle, tout est une question de quantité absorbée, et de seuil de toxicité.

Je ne vois rien de “naturel” dans tout cela. Tout le monde souhaite une nourriture saine et une agriculture durable.

 

Retrouver une agriculture raisonnée et non plus rigidifiée par l'argent.

Peu importe le calibrage du produit, le quota de ce qui est produit.

La philosophie bio tend vers la culture, et non la culture de l'argent.


Concernant la culture de l’argent, je pense que tu seras d’accord sur le fait qu’il y a des agriculteurs amoureux de leur métier partout, pas simplement chez les pratiquant de l’agriculture bio. Si tu n’en es pas convaincue, je pourrai te présenter des agriculteurs ayant leur exploitation non loin de chez moi, en Bretagne, j’en ai aussi un dans ma famille ;). Il ne fait pas du bio, et s'il voulait gagner plus, il ferait sans doute un autre métier ;).

Les grands groupes alimentaires font aussi de l’argent avec du bio, voir plus qu’avec de l’agriculture conventionnelle. Cela fait un bon moment que l’agriculture bio n’est plus synonyme de petites parcelles, de petits exploitants ;). Économiquement, le bio revient à faire payer plus cher une quantité moindre de produit, de quoi intéresser n’importe quelle société agro-alimentaire ! Le bio est surtout, de par son prix en moyenne plus élevé, destiné à des personnes au niveau de vie plus aisé.


Concernant l’aspect raisonné de l’agriculture bio, elle est très nuancée pour moi : il faut toujours 2 fois plus de surface agricole (200%) pour faire pousser du blé de manière bio par rapport à l’agriculture conventionnelle ou 160% pour la pomme de terre, pour des récoltes moins importantes. Cela signifie la création de plus de terres agricoles, pas vraiment raisonnable.

Je préfère garder les forêts et les autres terrains vierges, que les abattre pour créer plus de terres agricoles pour nourrir les plus aisés. Prôner le bio et condamner la déforestation, ça va vite devenir schizophrénique ! Pour nourrir une population toujours plus importante, le bio n’est pas du tout une solution viable. Je n’ai pas envie de dire aux populations mourant de faim que je préfère manger du soja bio que de leur permettre de survivre. Je préfère que l’on puisse utiliser de la manière la plus efficace possible les terres agricoles déjà disponibles. Les OGM, par exemple, permettent de multiplier les récoltes par 10 ou 20 (cf. le post du forum consacré aux OGM).

Le bio est pour moi (mais pas que moi :)) une agriculture destinée à ceux qui peuvent se permettre ce gaspillage car ils sont déjà bien nourris. Mais ça risque de n’être plus le cas dans peu de temps.



#2 dwee

dwee

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3596 messages

Posté 16 July 2015 - 23:15

Personne n'ose affronter le grand Jall

#3 Uncrétin

Uncrétin

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 333 messages
  • LocationBourges (18)

Posté 19 July 2015 - 10:06

personne n'ose affronter le PAVÉ que le grand Jall à écrit plutôt . :-)

Ce qui est écrit au dessus est vrai . (Scientifiquement prouvé)


#4 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 20 July 2015 - 12:32

Je ne suis pas grand, je fais 1,79 m !

Blague à part, le sujet n'intéresse probablement personne ?
Il s'agit d'échanger, de se construire sa propre opinion en échangeant sur des faits, il ne faut pas avoir peur de se lancer ;). L'idée est de trouver ensemble les informations les plus pertinentes sur le sujet, en essayant de laisser de côté les fantasmes et les idées préconçue, irrationnelles.

Et puis, tout le monde peut, et a le droit de se tromper, je me mets dans le lot ! Mon opinion sur le sujet a beaucoup évolué, au fur et à mesure de mes recherches sur le sujet. Et je ne prétend pas le moins du monde être une référence sur le sujet, ni avoir raison !

#5 Visper

Visper

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1293 messages
  • Location742 Evergreen Terrace,Springfield

Posté 20 July 2015 - 20:17

Ce n'est pas que le sujet ne m'interesse pas, mais juste que je n'ai pas les connaissances necessaires pour un debat.
J'ai lu tes posts et je veux bien te croire , le bio a beaucoup d'inconvenients et n'est pas toujours ce que l'on croit etre.
Mais il a aussi l'avantage ,parmis tout ces defauts , d'etre meilleur pour la santé et en valeurs nutritives.
A moins que j'aie faux la dessus aussi ? (x
Si j'ai tort repond-moi , tu as l'air (tres) bien renseigné sur le sujet .
Si tu lis ceci tu prouves que ma signature n'est pas inutile puisque tu t'occupes en la lisant.

Spoiler

#6 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 20 July 2015 - 23:01

Ce n'est pas que le sujet ne m'interesse pas, mais juste que je n'ai pas les connaissances necessaires pour un debat.
J'ai lu tes posts et je veux bien te croire , le bio a beaucoup d'inconvenients et n'est pas toujours ce que l'on croit etre.
Mais il a aussi l'avantage ,parmis tout ces defauts , d'etre meilleur pour la santé et en valeurs nutritives.
A moins que j'aie faux la dessus aussi ? (x
Si j'ai tort repond-moi , tu as l'air (tres) bien renseigné sur le sujet .

Salut Visper,

Dur de se faire une idée, tu trouveras de tout sur Google Scholar, je t'encourage à aller voir par toi-même ;).

Me concernant, la plupart des méta-analyses que j'ai pu glaner, de différentes sources, ne montrent pas de différences, ce qui parait assez logique en soi.

Pour rappel, une méta-analyse fait une revue d'un grand nombre d'études sur le sujet, pour essayer d'en tirer une puissance statistique plus importante qu'avec une seule étude (période couverte plus longue, population plus importante, régression vers la moyenne, etc).

Ça n'est cependant pas non plus un travail exempt de risques de biais, il faut être vigilant, mais les résultats sont en général plus intéressants qu'avec une simple étude.

Un exemple de quelques revues sur le sujet, ainsi que le moyen d'essayer de trier le bon grain de l'ivraie ici :
http://theness.com/n...it-really-show/

Il discute d'une revue (apparemment de mauvaise qualité) ayant conclu en faveur du bio, même si la conclusion omet de mentionner que l'étude montre des niveaux inférieurs en fibres ou en protéines dans les produits bio. Revue financée... par un producteur de bio !

#7 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 20 July 2015 - 23:26

Un autre post intéressant du même auteur, à propos d'une étude indépendante, mettant en avant le côté trompeur du marketing bio aux US, jouant sur les mots et la pub, pour faire passer le bio comme nutritionnellement meilleur et plus sain.

http://theness.com/n...rganic-farming/

Il cite aussi (je l'avais oubliée, celle-là), cette étude montrant que les gens vont trouver meilleur un café pourtant exactement identique, s'il est marketé comme "eco-friendly", et sont prêts à le payer plus cher.

http://journals.plos...al.pone.0080719

#8 Visper

Visper

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1293 messages
  • Location742 Evergreen Terrace,Springfield

Posté 21 July 2015 - 12:19

Me concernant, la plupart des méta-analyses que j'ai pu glaner, de différentes sources, ne montrent pas de différences, ce qui parait assez logique en soi.

Pourquoi est-ce si logique ?

Étant donné que tes liens sont tous en anglais, j'ai été cherché par moi même, et j'en arrive à la même conclusion, le bio n'est pas forcément meilleur qu'un autre produit, juste plus cher.
Mais je pense qu'il y a comme une sorte d'effet placebo (comme tu l' as dis dans un autre topic) qui pousse a nous faire trouver meilleur le Bio justement car on se l'imagine plus sain.

Apres plusieurs article qui se contredisent , j'en suis arrivé a la conclusion que le Bio contient beaucoup moins de pesticides et d'autres agents de traitement ce qui ne le rend cependant pas plus sain et nourrissant.
Si tu lis ceci tu prouves que ma signature n'est pas inutile puisque tu t'occupes en la lisant.

Spoiler

#9 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 21 July 2015 - 16:44

Pourquoi est-ce si logique ?


Tu fais pousser la même plante, le même fruit, génétiquement identique. Ça n'est pas parce que l'on utilise une philosophie, une vision différente de l'agriculture, que le produit sera différent, à partir du moment où le produit aura les mêmes apports nutritionnels, et c'est le cas.

Tu pourras rechercher aussi les variantes de l'agriculture bio, qui sont nombreuses, comme la biodynamie, qui n'est ni plus ni moins que de la sorcellerie au XXIe siècle, qui n'a absolument aucune influence sur le produit.
C'est tout un monde à part, qui travaille en dehors de la science, et qui ne base pas son travail sur les faits, mais sur une vision du monde. Le résultat n'en est pas moins identique !


Étant donné que tes liens sont tous en anglais, j'ai été cherché par moi même, et j'en arrive à la même conclusion, le bio n'est pas forcément meilleur qu'un autre produit, juste plus cher.
Mais je pense qu'il y a comme une sorte d'effet placebo (comme tu l' as dis dans un autre topic) qui pousse a nous faire trouver meilleur le Bio justement car on se l'imagine plus sain.

Apres plusieurs article qui se contredisent , j'en suis arrivé a la conclusion que le Bio contient beaucoup moins de pesticides et d'autres agents de traitement ce qui ne le rend cependant pas plus sain et nourrissant.


En fait, les études qui montrent que le bio contient moins de pesticides sont souvent biaisées : elles ne testent souvent que les pesticides conventionnels (les méchants pesticides "chimiques"), et pas les pesticides bio...
Va savoir pourquoi ;).

Les pesticides "bio/naturels" sont moins efficaces que les pesticides de synthèse (sur l'efficacité propre et sur la durée), jusqu'à 7 fois moins efficace. On doit en mettre plus, plus souvent. Et aucune donnée scientifique ne vient montrer que les pesticides "bio/naturels" sont moins dangereux que les pesticides conventionnels. Par exemple, des pesticides bio contiennent de la roténone, qui cause les symptômes de la maladie de Parkinson, et est utilisée par des tribus d'indiens comme poison de chasse. Idem pour le pyrethrum (cancérigène), la sabadilla (toxique pour les abeilles), etc.

Tout étant une question de dose, les résidus des uns et des autres (agricultures conventionnelle et bio), sont toujours bien au-dessous du seuil de toxicité. Mais "naturel" n'est pas synonyme de "sain", pas plus que "de synthèse" n'est synonyme de "dangereux pour la santé".

#10 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 27 September 2015 - 22:36

Article très intéressant et très détaillé sur les pesticides bio. On y apprend par exemple que certains sont dérivés du pétrole et pourtant considérés comme "naturels".

L'article reprend les différentes catégories de pesticides bio (minéraux, dérivés du pétrole, et produits "naturels"), leur toxicité et leur volume d'utilisation aux US.

Je reprend ici la conclusion :
"The "natural" pesticides that are approved for organic also have an important role in conventional agriculture. They are not qualitatively less toxic than synthetics, but then virtually all the pesticides used today are only moderately toxic at most and most commonly non-toxic in the classic sense. These and the modern synthetic pesticides play an important role in the efficient use of the land, water, fuel and labor that it takes to produce food."

http://appliedmythol...ticides-in.html

#11 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 09 October 2015 - 22:30

Vous avez sans doute entendu parler, si vous vous intéressez au sujet, de l'étude de "Générations futures" sur des salades. L'association de consommateurs UFC Que Choisir apporte son analyse.

http://www.quechoisi...rcit-le-tableau

Extraits choisi :

"Les producteurs de salades bio traitent eux aussi leurs produits. Il est fort probable que des tests poussés mettraient en évidence des traces de résidus, pas toujours anodins, à l’image de la bouillie bordelaise au cuivre."

"En janvier 2014, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a publié une étude montrant que la moitié des fruits et légumes bio commercialisés dans le pays contenaient des traces de produits phytosanitaires."

#12 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 09 October 2015 - 22:31

Vous avez sans doute entendu parler, si vous vous intéressez au sujet, de l'étude de "Générations futures" sur des salades. L'association de consommateurs UFC Que Choisir apporte son analyse.

http://www.quechoisi...rcit-le-tableau

Extraits choisi :

"Les producteurs de salades bio traitent eux aussi leurs produits. Il est fort probable que des tests poussés mettraient en évidence des traces de résidus, pas toujours anodins, à l’image de la bouillie bordelaise au cuivre."

"En janvier 2014, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a publié une étude montrant que la moitié des fruits et légumes bio commercialisés dans le pays contenaient des traces de produits phytosanitaires."

#13 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 14 October 2016 - 22:57

"Générations Futures" a encore frappé...
https://theierecosmi...rre-pesticides/

#14 LadyLindy

LadyLindy

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 5380 messages
  • LocationSomewhere over the rainbow

Posté 17 October 2016 - 22:17

Pour moi, le "bio" ne peut pas exister si les champs du voisin sont traités avec des pesticides ou autres.

 

C'est une fumisterie qui ne sert qu'à vendre plus cher des produits ordinaires !

 

C'est juste mon point de vue mais chacun peut avoir le sien.

 

LL.


Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas la certitude absolue.

Albert Einstein.

 

« Les gens qui se battent peuvent perdre. Les gens qui ne se battent pas ont déjà perdu. »

Bertold Brecht. Poète et dramaturge allemand. (1898-1956)

 

Le bonheur ne serait pas le bonheur sans une chèvre qui joue du violon.

Anna Scott ( Julia Roberts) dans Coup de foudre à Notting Hill.

 

Spoiler

 

 


#15 Jall

Jall

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 888 messages
  • LocationBretagne

Posté 19 October 2016 - 22:58

Salut LL !

Je suis d'accord avec toi à partir du second paragraphe.
Car le bio utilise aussi des pesticides, les pestes ne faisant pas la différence de label ;).




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)